Comment faire du compost en copropriété ?

compost copropriété

En plus de vous proposer de trier vos déchets plastiques, cartons et métalliques, certaines copropriétés peuvent désormais mettre à votre disposition une solution pour le tri des matières organiques. L’objectif est de vous inciter à faire attention à votre impact écologique à partir d’un système pratique et accessible tel que le compostage. Pour en savoir plus sur cette démarche, voici notre article !

Pourquoi faire du compostage en copropriété ? 

Réduire ses déchets est une action individuelle qui vous permet de vous inscrire dans une démarche plus respectueuse de l’environnement. Faire du tri est déjà une première étape pour revaloriser ce que vous êtes obligé de jeter et le compostage est une solution idéale pour les déchets organiques ! 

Au lieu de les déposer dans les poubelles classiques, vous pouvez les entreposer dans des lieux dédiés où à la place d’être brûlées, une partie de vos ordures ménagères pourront être transformées en compost. Pour faciliter cette initiative et la promouvoir auprès des copropriétaires, il est possible de mettre en place des bacs de compostage directement dans votre copropriété. Cela évite aux habitants de devoir se déplacer loin avec leurs poubelles.

Comment organiser le compostage en copropriété ?

Tout d’abord, vous devrez demander l’installation d’un système dédié dans votre copropriété. Comme n’importe quelle décision, elle devra être votée lors d’une assemblée générale auprès du syndic de copropriété et des autres copropriétaires. Il faudra ensuite élaborer la solution la plus appropriée pour installer le futur système de compostage.

Faire valider son idée auprès des autres

Même si faire du compost est une idée qui vous tient à coeur, cela n’est peut-être pas le cas pour vos voisins ! Pour les convaincre, le plus simple est de leur expliquer les avantages d’un système de compostage à la fois pour eux et à l’échelle de la planète. Vous pouvez également réfléchir à l’avance à une organisation simple et efficace pour montrer que vous avez bien étudié votre proposition.

Pensez aussi à calculer le coût de l’installation de ce nouveau système. Des collectivités territoriales et des mairies peuvent vous soutenir dans votre démarche et vous aider financièrement. N’oubliez pas que si vous avez des espaces verts dans votre copropriété, alors vous pourrez effectuer des économies en réutilisant le compost pour remplacer les engrais précédemment utilisés ainsi que le proposer aux copropriétaires pour une utilisation personnelle.

Le fonctionnement du compost

Deux grands types de compost existent : la décomposition naturelle ou par lombricompostage. Alors que le premier est plus long, mais plus simple, le second nécessite l’aide de vers de terre. Vous pouvez faire vos propres recherches pour trouver la technique la plus adaptée à votre copropriété puis la proposer à vos voisins.

Pour qu’un système de compost soit un succès, il est important que tout le monde mette la main à la pâte. Si vous installez des grands bacs et que vous êtes le seul à y mettre vos déchets organiques, alors cela ne fonctionnera pas. Vous devrez donc sonder les autres copropriétaires pour voir qui est prêt à faire rentrer le compost dans leurs habitudes. 

Si votre projet est approuvé, il faudra instaurer quelques règles pour qu’il soit efficace, commencez notamment par rappeler à chacun ce qu’il est possible ou non de déposer dans les bacs. Petit à petit, le compostage pourra plaire à chaque habitant et deviendra même un atout à présenter aux futurs locataires et propriétaires !

Write your comment Here